Scott Pilgrim raconté à la première personne

Aujourd’hui, un texte qui me permet de partager mon admiration pour le Comics Scott Pilgrim de Bryan Lee O’Malley. De même, ça me permet de rester dans la thématique que j’ai voulu donner à Carte Blanche, puisque de Scott Pilgrim, il existe aussi un jeu vidéo, sorti en 2010 sur le xbla et le psn et je me sers d’ailleurs de screens du jeu pour illustrer cet article. Attention, cet article est susceptible de spoiler ceux qui n’ont pas lu les 6 volumes, ni vu le film, ni joué au jeu. Si ce n’est pas encore fait, lisez, regardez ou jouez à Scott Pilgrim.

SP_01

Scott Pilgrim raconte mon histoire… Mais aussi celle de ma génération, une génération trop souvent oubliée, inclue injustement dans l’ensemble des années 80 ou dans cette génération « LOL ». Pourtant, je fais partie d’une génération de transition ! On passe des années 80 aux années 90, la fin de la Guerre Froide, tout ça, ce n’est pas rien quand même ! Je suis le porte-parole de cette génération pleine de promesse, mais qui refuse encore de grandir…

Dans cette histoire, je suis un looser d’une vingtaine d’année, gros Geek sur les bords comme au milieu, célibataire depuis plus d’un an et demi, du moins jusqu’à ce que je rencontre cette jeune lycéenne chinoise de 17 ans… Je joue de la basse dans un groupe tout pourri, mais je transcende mon statut social comme ça. Je ne fume pas, je ne bois pas, juste pour l’ascendant moral. Aucune prise de tête, je vis au jour le jour avec un coloc’ gay qui serait – du moins je le soupçonne – très heureux que je change de bord… Pour tout vous dire, j’apprécie beaucoup ma précieuse petite vie.

SP_02

Mon histoire peut paraître bien chiante, tellement qu’elle peut donner envie de pisser, mais elle va vite être bouleversée quand je vais rencontrer la fille de mes rêves et que je vais réaliser qu’elle existe vraiment : Ramona Flowers. Non sans mal, je parviens à la séduire, même si parler des origines de Pac-Man, ça n’a pas eu l’air de marcher… Mais pour la garder auprès de moi, je vais lutter, ce ne sont pas moins de 7 ex maléfiques qui veulent me faire la peau, certains prétendent m’avoir prévenu (même si je reste convaincu que Matthew Patel ne m’a jamais contacté), d’autres font irruption dans ma vie comme si c’était normal (Todd, un ex de Ramona, un brin super saiyan, qui sort avec Nat…Envy Adams, mon ex à moi), et d’autres enfin, m’envoient une armée de robots pour me botter les fesses (foutus jumeaux Kataya… Tanakya… pfff foutus beaux gosses japoNIAIS !).

Sortir avec la fille de ses rêves impose un tas de changements qui vont tout bouleverser, je dois trouver un vrai boulot, affronter de vieux démons, fuir le père de mon ex de 17 ans qui veut lui aussi me tuer, j’en passe et des meilleurs. De même, Ramona reste une fille très mystérieuse, elle fuit quelque chose, ou quelqu’un et plus j’affronte ses ex, plus je découvre sa personnalité… Qui aurait cru qu’elle a eu une phase sexy avec une demi-ninja ? Ou bien que sa tête brillait au moindre sujet embarrassant ? Mais rien de tout ça ne m’empêche d’être lesbienne d’elle… J’ai dit lesbienne ? Oups…

SP_03

C’est peut-être à cause de ça qu’elle m’a quitté, j’ai eu peur de lui dire, peur de grandir, peur de m’affronter et peur d’affronter Gideon, que j’ai quand même confondu avec le mec de mon coloc’ et mon propre frère… Cette histoire m’apprend que je ne dois plus occulter mes erreurs pour mieux les répéter, je dois dorénavant les accepter, sans cheats codes, pour pouvoir retrouver Ramona et recommencer quelque chose avec. Heureusement, je monte en level, je gagne des skills, même si je ne peux pas tous les utiliser (je reste déçu d’avoir abandonné le skateboard en CM2) et je remporte des vies, ce qui ne sera pas de refus pour dégommer tous ces ex maléfiques et vaincre le boss final… Contre le Monde ou contre l’Univers tout entier, j’y parviendrai.

Publicités
Cet article, publié dans Jeux réfléchis, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s